Les fils de l’homme d’Alfonso Cuarón

Les fils de l’homme d’Alfonso Cuarón

Sorti en 2006, « Les fils de l’homme » est une science-fiction qui a su conquérir le cœur du public. Son secret ? Sa justesse et sa simplicité. En effet, aujourd’hui plus que jamais, la réalité semble se rapprocher de plus en plus de cette œuvre de fiction. Bien qu’il s’agisse ici d’une adaptation d’une œuvre littéraire, le réalisateur Alfonso Cuarón a su ajouter sa petite touche pour donner de l’authenticité au film.

Un scénario prenant

L’histoire débute le 16 Novembre 2027. L’infertilité touche la population mondiale. S’ajoutent à cela les crises politiques et sociales, la famine, la pollution, et d’autres maladies… L’humanité semble être de plus en plus proche de sa décadence.
À Londres, Theo Faron, un ancien activiste politique se retrouve subitement entre les mains d’un groupe de terroristes appelés « Les Poissons ». Cette organisation est en fait menée par son ex-femme. Celle-ci a besoin de l’aide de Theo et de ses relations pour obtenir un laissez-passer pour une jeune réfugiée. La fille doit impérativement atteindre les côtes.
Ce document administratif lui permettrait alors de passer sans problème les contrôles de police. Theo se retrouve ainsi malgré lui embarqué dans un périple qui semble perdu d’avance. Il découvre en cours de route que le sort de l’humanité pourrait dépendre de la survie de cette jeune réfugiée…

Un film dystopique et visionnaire parfaitement maîtrisé

Bien qu’il se déroule dans un futur proche, Les fils de l’homme est un film empreint d’un grand réalisme. En effet, le réalisateur traite des nombreux problèmes auxquels l’humanité fait déjà face actuellement. L’œuvre vous captivera de bout en bout non seulement par la qualité de son intrigue, mais également par le rythme parfaitement soutenu.
Les scènes d’action bien maîtrisées s’enchaînent parfaitement avec les scènes de dialogues profonds affinées par le talent des acteurs. Les fils de l’homme bénéficient en effet d’un casting de qualité.
Sur le plan technique, le film ne manquera pas également de vous impressionner. L’aspect visuel très soigné dépeint parfaitement un Royaume-Uni morne, désespéré et qui n’est plus que l’ombre de lui-même. Alfonso Cuarón y démontre tout son talent en y insérant quelques plans-séquences marquants. Les rares bandes-son qui accompagnent le film quant à elles tombent à pic pour sublimer les émotions.

Conclusion :

En somme, Les Fils de l’homme est un film profond, qui amène à la réflexion, mais qui se laisse parfaitement apprécier par n’importe quel spectateur. Une chose est sûre, il ne vous laissera pas indifférent. De plus, sa durée de 109 minutes est amplement suffisante pour raconter l’histoire. Ce format conviendra d’ailleurs au plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 conseils avant de se lancer en freelance Next post 3 conseils avant de se lancer en freelance